Exposition – Le renouveau de l’orfèvrerie religieuse au XIXème siècle

Du 27 octobre 2021 au 14 février 2022, le Musée d’art et d’archéologie du Périgord accueille « Renouveau de l’orfèvrerie au XIXe siècle », une exposition temporaire en partenariat avec le Conservatoire diocésain d’art sacré de Périgueux et la Fondation Fourvière de Lyon.

L’orfèvrerie est l’art de fabriquer en métaux précieux des objets destinés à l’ornementation de l’intérieur, au service de la table, ou à l’exercice du culte.

La ville de Périgueux a accueilli et vu prospérer des familles d’orfèvres au fil des siècles. Pendant le Moyen Âge, les Bernabé étaient sans doute la plus illustre famille de cette corporation. Les textes historiques et religieux attestent de l’importance des pièces d’orfèvrerie que possédait le Périgord à cette époque.

Les collections permanentes du Musée d’art et d’archéologie du Périgord abritent quelques pièces remarquables du Moyen Age au XVIIe dont une vierge à l’enfant et des émaux de Limoges.

Tout au long du XIXe siècle, les styles de production en orfèvrerie -ce qui s’appellerait aujourd’hui le design- ont évolué de l’art classique, au néogothique à l’art nouveau. Les orfèvres dont les secrets de création et de réalisation se transmettent très souvent de génération en génération, ont suivi ces évolutions.

Le MAAP s’est associé à l’occasion de cette exposition au conservatoire d’art sacré de Périgueux et à la Fondation Fourvière pour présenter au public, dans sa salle octogonale, des pièces exceptionnelles, objets de commandes auprès des orfèvres, liés au renouveau de la liturgique du XIXe siècle.

Calices, ostensoirs, chasuble ou croix, traditionnellement liés au culte sont exposés à l’occasion de cette exposition temporaire dans un contexte muséal, scientifique et patrimonial. Ils se donnent à voir pour leur facture, leur esthétisme, leurs qualités artistiques. Ils permettent également de donner les clés de lecture historique, sociétale et culturelle de l’époque à laquelle ils ont été créés. 

  • vernissage : mercredi 27 octobre à 18h (dans le respect du protocole sanitaire en vigueur).