Prix national Osez le musée

Lauréat de la deuxième édition de « Osez le musée » 2018

En 2016, le ministère de la Culture installe la mission « Musées du XXIe siècle » et créait le prix « Osez le musée » qui distingue les établissements engagés dans une politique volontariste et novatrice en direction des personnes en situation d’exclusion ou de vulnérabilité sociale et économique.

Pour cette deuxième édition le Musée d’Art et d’Archéologie du Périgord (MAAP) a été récompensé par le ministère de la Culture, du troisième prix ex-aequo avec le musée de Cambrai.

Depuis une trentaine d’années, le MAAP développe des actions en matière de médiation culturelle. C’est ainsi qu’il sort de ses murs et qu’il va au-devant des publics éloignés de la culture.

Il y a deux ans, dans le cadre des contrats de ville, et d’un appel à projet du Ministère de la Culture autour du thème, « Culture et langue française », est né le projet linguistico-artistique « Les pieds dans l’art », une collaboration entre le Maap, le centre socioculturel l’Arche de Périgueux et la médiathèque annexe du Gour-de-l’Arche.

Dans un premier temps, une centaine de pièces issues de la collection « Afrique » du musée ont été exposées à l’Arche au printemps 2017.

Sous la houlette des compagnies Quoikali et SiphonArt, les participants ont réalisé des audioguides de l’exposition et mené un travail autour de la signalétique. L’exposition, enrichie des pièces sonores et plastiques des participants, a rejoint pour l’été la salle d’exposition du musée.

Dans un second temps, et dans une démarche d’apprentissage de la langue française – langue maternelle pour les uns, langue du pays d’accueil pour d’autres – les usagers de l’Arche ont, pendant plus de six mois, collaboré avec les compagnies Quoikali et SiphonArt, et le Sans Réserve, pour réaliser des nouvelles pièces plastiques et sonores. Des objets du quotidien ont été revisités sous différentes formes : installations, sculptures, mises en voix, poésies… Cet ensemble insolite pour raconter, voyager et s’interroger sur le monde a été exposé au MAAP, du 5 septembre au 15 octobre 2018 sous l’intitulé « Objézémo ».

plaquette_ObjeZemo_

Dans la même veine, le Maap a investi à l’automne l’Ehpad « Les Félibres » de Périgueux. L’exposition issue de la collection africaine, embellie des créations des usagers de l’Arche, y a été présentée à l’automne 2018. Des médiations et ateliers artistiques, ont été organisés par le MAAP en faveur des résidents et des soignants pendant un mois et demi. Les réalisations des résidents ont été exposées aux côtés des œuvres muséales. Ce projet a été retenu par l’Agence Régionale de Santé dans le cadre de l’appel à projet « Culture et Santé ».

LES PIEDS DANS L’ART
Une collaboration exemplaire entre le centre social et culturel l’Arche et le Musée d’art et d’archéologie de Périgueux

Un projet en trois temps

  1. Les préparatifs de l’exposition

Sur la base du volontariat et de la libre participation, les habitants du Gour-de-l’Arche souhaitant participer au projet ont intégré un « comité scientifique » afin de choisir de manière collégiale, dans les réserves du musée, les œuvres qui allaient être exposées au centre social. En amont, un travail autour de l’ethnologie, du regard que l’on peut porter sur soi et sur les autres, a été mené par le service des publics du musée afin d’impliquer et de sensibiliser les participants à l’art.

plaquette_Ehpad

  1. L’exposition en deux lieux et les actions de médiation

Une centaine de pièces exceptionnelles issues de la collection « Afrique » du Maap sont donc actuellement exposées à l’Arche, dans la médiathèque annexe et dans le hall du centre.

Au cours des mois d’avril, de mai et de juin, le projet s’est enrichi de la participation d’artistes locaux qui coordonnent des ateliers. Ainsi, sous la houlette de Liliane Bodin (Cie Quoikali) et de Juliette Lasserre Mistaudy (Cie Siphonart), les participants ont réalisé des audioguides de l’exposition, à partir de productions écrites suscitées par les objets exposés, puis mises en voix.

L’exposition est aussi mise en valeur par un travail plastique autour de la signalétique, mené par les usagers et encadré par Steven Riollet (Cie Siphonart). Une communication visuelle est actuellement déployée dans le quartier.

L’exposition restera en place jusqu’au 4 juillet à L’Arche, puis elle investira le Maap le temps de l’été, du 5 juillet au 4 septembre, avec toutes les créations des participants des ateliers.

  1. Un « Musée insolite » au Maap

Dans la continuité du travail mené autour de l’ethnographie, le projet se poursuivra  à l’automne par la création d’une nouvelle exposition.

Avec la collaboration des compagnies Quoikali et Siphonart, des objets du quotidien et de l’histoire personnelle des participants, devraient être traités et insérés dans un contexte artistique (sculpture, mise en voix, graphisme, photographie…) pour se donner à voir et à découvrir dans un « musée insolite », exposé au MAAP début 2018.

« PALABRES & SAGESSE » Quand le musée s’invite à l’EHPAD.
Exposition participative (5 octobre – 27 novembre 2018)
EHPAD Les félibres – Centre hospitalier de Périgueux

Depuis une trentaine d’années, le Musée d’art et d’archéologie du Périgord à Périgueux développe des actions en matière de médiation culturelle. C’est ainsi que le musée sort de ses murs et que le service des publics va au-devant des publics dits « empêchés ».

Dans ce cadre et dans la continuité du projet « Les Pieds dans l’art », le musée a été sollicité par le centre de ressources Ehpad du centre hospitalier de Périgueux pour investir à l’automne l’Ehpad Les Félibres de Périgueux. Il accueille des personnes atteintes d’Alzheimer et de maladies apparentées.

L’exposition issue de la collection africaine embellie des créations réalisées par des usagers du centre socioculturel l’Arche dans le cadre de « Les pieds dans l’art » y sera présentée du 5 octobre au 27 novembre 2018.

Des médiations et ateliers pratiques, pilotés par la responsable du service des publics du Maap, menés par la conteuse Liliane Bodin, Delphine Barbut du Sans Réserve et la plasticienne Lydie Clergerie, seront proposés aux résidents et aux soignants de l’EHPAD pendant un mois et demi.

Les réalisations des résidents menées au cours de ces différents ateliers seront exposées aux côtés des œuvres muséales. 

L’exposition est ouverte au public et à l’ensemble des EHPAD de la Dordogne. 

Ce projet a été retenu par l’Agence Régionale de Santé dans le cadre de l’appel à  projet « Culture et Santé ». 

Partager cette page :