Echappé des réserves #15 du 7 juillet au 5 octobre 2020

Statuettes, Madagascar

Don R. et C. Durand, 1920

A.8637- 8635

Les collections d’ethnographie extra européenne du Maap constituent la 7ème collection de France.

Dès 1856, Edouard Galy est le premier à acquérir des pièces. De 1889 à 1934, Maurice Féaux, conservateur-adjoint et préhistorien, en rassemble la majeure partie. L’objectif était alors de les comparer à celles de la préhistoire afin de comprendre nos lointains ancêtres.

Ni Edouard Galy, ni Maurice Féaux n’ont voyagé. Les pièces ont toutes été rapportées par des marchands, des militaires, des voyageurs passionnés, la plupart originaire ou en lien avec la Dordogne.

On peut citer à ce jour 39 noms de généreux donateurs ou légataires. Parmi eux : Clovis Dumas, ancien médecin de la marine, décédé en 1906 et qui donna au musée 97 pièces dont le grand brûle parfum de Chine en bronze patiné.

Les deux  statuettes représentant respectivement un petit porteur et une chèvre en bois ont été ramenées de Madagascar par René Durand, officier d’administration principal du génie dans la Marine. Son frère Charles Durand, ingénieur et archéologue en a fait don au musée en 1920.

Mais l’un des plus illustres globe trotter du 19ème siècle fût sans doute Alphonse de Fleurieu, comte de Marzac près de Sarlat, descendant du ministre de la marine de Louis XVI, Claret de Fleurieu qui sillonna les mers. Il fit un premier don en 1906, avant de léguer plus de 400 pièces au musée entre 1907 et 1922. La majeure partie de celles-ci provient d’Asie et d’Océanie. Parmi elles, cette cafetière en cuivre du 19ème siècle a été rapportée du Tibet et léguée en 1913.

Partager cette page :