B.2130Allégorie de la reprise de la Ville de Périgueux le 16 septembre 1653 sur les troupes du prince de Condé – 17ème siècle – don Saint Laurent, 1939.

LE SAVIEZ-VOUS ?


Cette oeuvre s’inscrit dans le grand genre de la peinture d’histoire dont l’allégorie fut la réalisation la plus appréciée au 17ème siècle. De nombreux ouvrages parus à cette époque permettaient aux artistes de construire un discours pour commémorer les grands événements.

Ainsi, ce tableau célèbre la victoire du parti du Roi sur celui des Princes lors de la Fronde. Bodin tua Chanlost du parti des frondeurs et fut anobli par le Roi.

Au centre de la composition, placées sur un piédestal, sont représentées les armes de Bodin et de son épouse.

L’ensemble est surmonté d’un heaume coiffé de magnifiques plumes symbolisant la force d’esprit et de corps.

A gauche une jeune femme, yeux baissées, tenant en sa main droite un sabre, ayant à son poignet un serpent et habillée d’une robe rouge, représente la Concorde militaire, honnête et prudente.
A sa gauche un ange Renommée porte trois couronnes de lauriers. Elle lui désigne le piédestal afin qu’il y dépose son offrande.

A droite, un homme enchaîné représentant le Royauté est libéré par la Renommée, jeune femme ailée portant une trompette aux armes de Bodin. L’ensemble est entouré de trophées.

à voir à revoir au MAAP sans modération

Partager cette page :