Collections non européennes

Cette collection, constituée de plus de 2000 pièces, est considérée aujourd’hui comme la 7e de France. Les premières pièces de Nouvelle-Calédonie, des Marquises, de la Guyane ou encore d’Asie ont été offertes au musée dans les années 1860. Elles ont été rapportées par les missionnaires, les fonctionnaires, les marchands et les voyageurs originaires de Périgueux et du Périgord.

Acquises, au départ, pour être comparées aux objets issus des fouilles des sites préhistoriques et présentées en regard de celles-ci, elles sont, depuis les années soixante, exposées pour évoquer les cultures auxquelles elles appartiennent.

A l’intérieur de ces cultures, les objets jouent un rôle spirituel et social fondamental : intermédiaires entre le monde visible et invisible, incarnant l’esprit des ancêtres et les puissances magiques, ils traduisent et révèlent certains des mythes fondateurs de ces civilisations.

A découvrir au cours de la visite :

Afrique

 

Océanie

 

Amérique

 

Chine

 

Japon

 

 

Partager cette page :