Les vestiges originaux de la Cathédrale St Front continuent leur mue

Bruno Capredon et Bénédicte Le Blanc continuent le nettoyage de la deuxième tranche des vestiges originaux de la cathédrale St Front. La technique de restauration ici pratiquée consiste à appliquer du papier humidifié avec de l’eau déminéralisée sur les œuvres. L’absorption du papier doit permettre de retirer le sel contenu dans la pierre et surtout sans agresser les sculptures friables. Bravo et merci !

Partager cette page :